Le Pnud soutient le Système intégré de gestion des établissements pénitentiaires au Bénin

Bouri Jean Victor Sanhouidi, Représentant Résident a.i. du PNUD au Bénin

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a procédé le 5 juin 2020, à Cotonou, à la remise de matériels informatiques à l’Agence pénitentiaire du Bénin (APB). Cette initiative trouve sa justification dans le souci de rendre plus performant le Système intégré de gestion des établissements pénitentiaires au Bénin (SIGEP). Le lot de matériel offert est composé de 11 ordinateurs de bureau avec leurs accessoires ; 11 onduleurs et des clés USB.

« Quand on parle d’amélioration des conditions de détention, les regards sont le plus souvent tournés sur la surpopulation carcérale. Mais on ignore souvent que les difficultés liées à la gestion au quotidien des affaires de l’administration pénitentiaire, du fait de sa faible capacité technique, matérielle et humaine, peut négativement impacter les conditions de détention. C’est pourquoi, au-delà des volets sur lesquels le Pnud travaille déjà avec le gouvernement béninois dans ce secteur, à savoir : la promotion du droit des détenus au travail et la réinsertion sociale dans le sens de la mise en application durable des règles minima pour le traitement des détenus, nous avons estimé qu’il était aussi important de soutenir l’administration pénitentiaire en matériel informatique », a expliqué le représentant résident a.i. du Pnud au Bénin, Bouri Jean Victor Sanhouidi.

M. Bouri Jean Victor Sanhouidi, Représentant Résident a.i. du PNUD au Bénin (à droite) remettant à M. Jiles Yekpè, Directeur Général de l’Agence Pénitentiaire du Bénin (au centre) à titre symbolique un matériel informatique en présence du Directeur Adjoint de Cabinet du Ministre de la Justice et de la Législation. Crédit photo : PNUD Bénin

A en croire le Directeur adjoint de cabinet, représentant le Garde des sceaux, ministre de la Justice et de la législation, Timothée Yabit, le SIGEP permettra d’éviter que les personnes, dont le temps de détention est épuisé, soient malencontreusement oubliées dans les prisons béninoises. « Le SIGEP a pour vocation de permettre en temps réel de connaître le nombre de détenus se trouvant dans chacune des prisons et leur statut vis-à-vis des juridictions saisies. C’est donc une évolution majeure, un outil de maîtrise de l’environnement carcéral dont nous avons entrepris d’expérimenter la mise en œuvre. Cet outil a si bien fonctionné que nous rêvons après la phase pilote, d’en étendre le spectre à toutes les juridictions béninoises », a-t-il clarifié.

A sa suite, le directeur national du Projet d’appui à l’amélioration de l’accès à la justice et de la reddition des comptes (PAAARJC), Flavien Sossou, a précisé que cette action s’inscrit dans le cadre de la coopération entre le ministère de la Justice et de la législation et le Pnud pour renforcer le cadre juridique et institutionnel, améliorer l’accès des personnes vulnérables au droit et à la justice, réduire les inégalités sociales y compris celles liées au genre et améliorer les mécanismes de reddition de compte et de lutte contre la corruption en milieu judiciaire. L’agence Pénitentiaire du Bénin étant une structure partie prenante au projet, elle bénéficie de son appui.

Le directeur général de l’Agence pénitentiaire du Bénin, Jiles Yekpè, a dit sa joie de recevoir ce matériel.

Luc TOSSOU

83

Be the first to comment on "Le Pnud soutient le Système intégré de gestion des établissements pénitentiaires au Bénin"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*