A la recherche d’un traitement, l’OMS fait un essai clinique contre la Covid-19

Le Directeur général de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires ont lancé un essai clinique international dans le but de trouver un traitement efficace contre la Covid-19.

L’essai ‘’Solidarity’’ compare des options thérapeutiques par rapport à des soins standard pour évaluer leur efficacité relative contre la Covid-19. Cet essai, pour lequel des personnes sont recrutées dans plusieurs pays, vise à déterminer rapidement si l’un de ces médicaments permet de ralentir la progression de la maladie ou d’améliorer les chances de survie. D’autres médicaments peuvent être ajoutés à l’essai sur la base de nouvelles données. 

En attendant de voir cet essai clinique aboutir, l’OMS déconseille aux médecins et associations médicales de recommander ou d’administrer ces traitements dont l’efficacité n’est pas démontrée aux patients atteints de la Covid-19, et la prise de chloroquine en automédication.

La chloroquine ne fait plus partie des médicaments objets de l’essai

Le 4 juillet 2020, l’OMS a accepté la recommandation du Comité directeur international de l’essai ‘’Solidarity’’ en mettant fin aux bras hydroxychloroquine et lopinavir/ritonavir de l’essai clinique. Ce Comité directeur avait formulé sa recommandation en se fondant sur les données factuelles relatives au traitement par hydroxychloroquine ou par lopinavir/ritonavir versus soins standards, obtenues dans le cadre des résultats provisoires de l’essai ‘’Solidarity’’, ainsi que sur l’examen des données factuelles de tous les essais présentés lors du Sommet de l’OMS des 1er et 2 juillet sur la recherche et l’innovation concernant la Covid-19.

Ces résultats provisoires montrent que l’hydroxychloroquine et le lopinavir/ritonavir n’entraînent que peu ou pas de réduction de la mortalité des patients atteints de COVID-19 hospitalisés, par comparaison aux soins standards. Les chercheurs de l’essai clinique ‘’Solidarity’’ arrêteront définitivement les essais en cours avec effet immédiat.

Pour chacun des médicaments, les résultats provisoires ne fournissent pas de preuves solides d’une augmentation de la mortalité. Quelques signaux de sécurité ont toutefois été identifiés dans les résultats de laboratoire de l’essai complémentaire Discovery, intégré à l’essai Solidarity. Ceux-ci seront également rapportés dans la publication qui sera faite dans une revue à comité de lecture.

Cette décision s’applique uniquement à la conduite de l’essai Solidarity chez les patients hospitalisés et n’a pas d’incidences sur l’évaluation éventuelle, dans d’autres études, de l’hydroxychloroquine ou de l’association lopinavir/ritonavir comme options thérapeutiques chez les patients non hospitalisés ou en prophylaxie pré- ou post-exposition de la COVID-19. Les résultats provisoires de l’essai Solidarity sont actuellement prêts à faire l’objet d’une publication revue par des pairs.

Daphnée OUNSOUGAN

173

Be the first to comment on "A la recherche d’un traitement, l’OMS fait un essai clinique contre la Covid-19"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*