La Somalie ratifie deux conventions culturelles majeures de l’Unesco

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO, avec le Premier ministre de Somalie, Hassan Ali Khaire UNESCO

Le chargé d’affaires à l’ambassade de Somalie à Paris, Ahmed M. Hagi Ali, a présenté le jeudi 23 juillet 2020 à la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, les instruments originaux de ratification de la Convention de l’Unesco concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel de 1972.  Ce qui fait de ce pays le 194ème État partie à cet instrument. La Somalie ratifie aussi dans le même temps la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003, et en devient ainsi le 180ème État partie. Elle est le dernier pays d’Afrique à rejoindre la Convention du patrimoine mondial.

« L’Unesco applaudit la République fédérale de Somalie pour avoir reconnu le rôle de premier plan que la culture peut jouer dans les efforts du pays en faveur de la consolidation de la paix et du développement durable », a déclaré Audrey Azoulay. La Somalie possède un riche patrimoine bâti et naturel, ainsi qu’un patrimoine vivant, et la mise en œuvre de ces instruments normatifs, ainsi que le réseau international de soutien qu’ils offrent, peuvent contribuer à en assurer la sauvegarde et la conservation.

La directrice générale de l’Unesco a invité la Somalie à soumettre des demandes d’assistance internationale aux fonds des deux conventions afin de soutenir les évaluations des besoins, les inventaires, la recherche et la documentation ainsi que la législation et les politiques visant à soutenir le patrimoine culturel matériel et immatériel en Somalie.

Ahmed KITOYI

161

Be the first to comment on "La Somalie ratifie deux conventions culturelles majeures de l’Unesco"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*