Autonomisation des jeunes filles au Bénin : Le Cifec renforce les capacités de ses étudiantes

Une vue partielle de la responsable du Cifec, Pelagie Assouroko, l’expert en potentiel humain Epiphane Sènou et des étudiantes lors de la formation

Le Centre international de formation en esthétique et coiffure (Cifec) a organisé, le jeudi 20 août 2020, un séminaire à l’endroit de ses étudiantes. Ceci, en vue de leur permettre d’accéder à des outils de développement personnel capable de décupler leurs potentialités et leur faire réaliser de meilleures performances.

« Révéler le génie qui est en chacune de nos étudiantes et leur permettre d’utiliser leurs potentialités pour faire de l’esthétique et de la coiffure des métiers qui leur permettront d’accomplir de grandes choses et de mériter leur place dans le concert des citoyens qui participent activement au processus de développement du Bénin ». C’est en ces termes que la responsable du Centre de formation en esthétique et coiffure, Pélagie Assouroko a renseigné sur le bien-fondé de ce séminaire qui a réuni 30 étudiantes du Cifec. Pendant deux heures d’horloge, l’expert en potentiel humain et entrepreneur, Epiphane Sènou a présenté une communication autour du thème : ‘’Ose te révéler’’. Il a exposé les différents outils de développement personnel qui existent avant d’insister sur quelques-uns qui paraissent plus intéressants et surtout facile à utiliser pour développer ses potentialités et rentabiliser ses efforts avec efficacité dans le domaine de l’esthétisme et de la coiffure.

Le séminaire de formation organisé par Cifec tombe à pic pour donner les armes nécessaires aux étudiantes de ce centre afin qu’elles aient des atouts intellectuels majeurs  pour mettre en valeur leur futur travail et exploiter toutes les opportunités qui en découlent. « L’esthétisme souffre encore du cliché de ‘’sous-métier’’. C’est donc important pour les étudiantes qui désirent faire carrière dans ce métier de savoir où elles atterrissent et surtout de quelles armes disposer et comment les manier pour tirer son épingle du jeu et réaliser leurs rêves. Elles sont jeunes et elles ont de l’énergie et de la volonté. Il est important pour nous de faire comprendre à chaque étudiante qu’il faut travailler à être plus audacieuse ; se révéler pour être plus performante ; révéler le génie qui sommeille en chaque étudiante et développer les potentialités qu’elles ont afin d’accomplir de grandes choses dans l’esthétisme et la coiffure. Il faut qu’elles apprennent à s’épanouir dans l’esthétisme et la coiffure », a expliqué Pélagie Assouroko.

Le Cifec fournit des formations et prestations en esthétisme, coiffure, onglerie, beauté des mains (pédicure et manucure), make up, attache-foulards. Ce centre a pour mission d’aider les jeunes à transformer leur passion en métier dans l’esthétique et la coiffure.

Source : externe

293

Be the first to comment on "Autonomisation des jeunes filles au Bénin : Le Cifec renforce les capacités de ses étudiantes"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*