Covid-19 : 172 pays participent aux recherches et plusieurs vaccins sont candidats

Le président du conseil d’administration de la Cepi, Richard Hatchett

Neuf autres vaccins candidats sont en cours d’évaluation et des discussions au sujet de l’approvisionnement ont été engagées avec d’autres producteurs dont les travaux de recherche-développement ne sont pas actuellement financés par le mécanisme Covax. Ce dernier couvre l’éventail de vaccins anti Covid-19, le plus large et le plus diversifié au monde.

80 pays qui pourraient s’autofinancer ont, sans engagement formel, présenté une manifestation d’intérêt en vue de participer au mécanisme Covax coordonné par l’Alliance Gavi. Ils viennent ainsi s’ajouter aux 92 pays et territoires à revenu faible ou intermédiaire qui remplissent les conditions pour bénéficier du système de garantie de marché du Covax.

Le Covax, qui est le volet vaccins du dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la Covid-19, est codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi), l’Alliance Gavi et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et travaille en partenariat avec des fabricants de vaccins des pays développés et en développement. C’est la seule initiative mondiale qui collabore avec les gouvernements et les fabricants pour mettre les vaccins contre la Covid-19 à la disposition du monde entier quel que soit le niveau de développement des pays.

La Cepi soutient actuellement les travaux sur 9 vaccins candidats. Sept d’entre eux font actuellement l’objet d’essais cliniques. Des gouvernements, des fabricants de vaccins, des organisations et des particuliers se sont engagés à verser 1,4 milliard de US soit environ 7.741 milliards FCFA pour la R&D sur les vaccins jusqu’à présent, mais il faut de toute urgence réunir 1 milliard de US $ supplémentaire pour continuer d’avancer. « Dans la course au vaccin, les pays peuvent faire cavalier seul ; il y a alors peu de gagnants et beaucoup de perdants ; ou s’associer au sein du Covax, initiative qui allie l’intérêt éclairé de chacun au principe d’équité, pour ne laisser aucun pays de côté. Ce n’est qu’en adoptant une vision globale qu’on pourra protéger les personnes les plus à risque dans le monde contre les effets terribles de cette maladie », a déclaré le président du conseil d’administration de la Cepi, Richard Hatchett.

Daphnée OUNSOUGAN

71

1 Comment on "Covid-19 : 172 pays participent aux recherches et plusieurs vaccins sont candidats"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*