Agri-Evolution : des solutions pratiques en soutien à l’entrepreneuriat agricole en Afrique

Mystère DégbéLe CEO d'Agri-Evolution, le béninois Mystère Dégbé

L’entrepreneuriat agricole est encore un vivier de création d’emplois et de chaînes de valeur en Afrique. Toutefois beaucoup de jeunes y font faillite. Pour pallier cet état de choses, des solutions concrètes sont proposées aux promoteurs agricoles. C’est ce qui se fait, entre autres, dans l’entreprise Agri-Evolution. A travers une interview avec son Directeur général Mystère Dégbé, entrepreneur agricole et consultant en agriculture biologique et durable, nous tentons d’en savoir plus.

L’économiste du Bénin : Comment peut-on présenter Agri-Evolution ? Quels sont les services rendus par Agri-Evolution ? 

Mystère Dégbé : Agri-Evolution est une start-up spécialisée dans l’accompagnement à l’entrepreneuriat agricole. Nous sommes spécialisés en installation de fermes agricoles, direction et suivi de projets agricoles, formations en  agriculture et élevage.

Qu’est-ce qui vous a motivé à mettre en place Agri-Evolution ?

Mes stages académiques en aménagements de territoires, m’ont conduit dans des zones assez reculées, où j’ai pu observer que la population vivait très bien et exclusivement des produits issus de leurs champs et troupeaux. Les agriculteurs avaient de bons rendements et certains étaient nantis grâce au commerce de ces produits. J’avais cependant observé que les techniques étaient très laborieuses et chronophages, ce qui ralentissait énormément le travail et agissait sur le rendement.

Déjà passionné de la terre en ce moment, j’ai voulu trouver des moyens d’avoir une production rapide, quantitative et qualitative.

J’ai donc dévié de ma formation initiale pour me faire former au centre Songhaï, où j’ai également travaillé après ma formation. J’ai ensuite décidé de créer Agri-Evolution pour accompagner toute personne désirant réussir dans le domaine agricole.

Quelles sont les missions assignées à Agri-Evolution ?

Agri-Evolution désire développer des stratégies permettant aux populations africaines et aux jeunes en l’occurrence, de se prendre en charge par l’entrepreneuriat agricole, dans une logique de développement durable, propulsant conjointement l’agriculture et la liberté financière. Notre initiative repose sur la formation, la production et la recherche en Agriculture biologique et durable. C’est donc un projet de développement intégré qui vulgarise la prise en charge des jeunes à travers la culture entrepreneuriale, le développement humain et la valorisation des ressources locales disponibles, afin de créer la richesse ainsi qu’une amélioration des conditions de vie.

Quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés au démarrage de vos activités ?

Nous avons pour objectifs d’assurer une production de qualité auprès des producteurs locaux ; animer des ateliers sur les techniques de production biologiques et durables ; favoriser la création de nouveaux débouchés ; créer et animer des plateformes entrepreneuriales et prendre en compte les attentes des communautés et apporter des solutions pratiques aux problèmes récurrents des agriculteurs, entre autres.

Quels sont les atouts sur lesquels vous vous basez pour exceller dans la fourniture de vos prestations ?

La mise à jour régulière de nos connaissances en ce qui concerne le monde agricole nous permet d’avoir des compétences optimisées et une expérience sans cesse accrue. La qualité de l’équipe d’Agri-Evolution constitue également l’un de nos atouts majeurs.

Nos convictions, notre éthique et notre amour  du travail bien fait, notre recherche constante de l’excellence…, sont autant d’éléments qui nous permettent de nous distinguer dans l’exercice de nos activités.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Le manque d’intérêt pour l’entrepreneuriat agricole, surtout venant des jeunes ; la difficulté d’accès au foncier ; le manque d’intérêt pour les formations par les protagonistes qui pensent à leurs dépens pouvoir réussir en agriculture sans connaissances adaptées, entre autres.

Quel bilan pouvez-vous faire de vos activités ?

Depuis sa création en 2018 Agri-Evolution a déjà formé  plus de 250 personnes au Bénin comme ailleurs. Nous avons participé à la mise en place De plusieurs entreprises de transformation agroalimentaires dont « Céréales Mbote » et « Takin » leaders de la transformation au Congo.

Nous avons également accompagné la création de ‘’Yasmina.D cares & beauty’’, une marque de cosmétiques naturels avec madame  Maryse Orou Fico. Nous pouvons également compter à notre actif l’installation de fermes agricoles en Côte d’Ivoire et au Togo par nos soins.

Au milieu, Mystère Dégbé

Quels sont vos projets à court, long et moyen terme ?

Entres autres projets, nous pouvons citer l’installation prochaine d’une unité de production de tomates en contre-saison pour alléger le coût d’achat exorbitant. Nous voulons installer une unité de pisciculture artificielle capable de livrer à coût raisonnable les riverains, bars et restaurants ; créer une porcherie et réussir à commercialiser 300 porcs par an et progressivement ; créer une usine de transformation en masse des produits  agricoles et créer un centre de formations gratuits pour les jeunes déscolarisés défavorisés ou inactifs.

Quel regard portez-vous sur l’entrepreneuriat agricole au Bénin ?

L’entrepreneuriat au Bénin se porte  à bien d’égards mieux depuis peu. On remarque qu’il y a beaucoup plus de personnes qui se tournent vers ce secteur, même s’il y en a qui le font uniquement pour pallier au chômage. C’est une initiative à encourager véritablement. Ce n’est certes pas aisé, « mais à cœur vaillant, rien d’impossible » dit-on…

Quels sont les maux dont souffrent les entreprises agricoles au Bénin dans leur majorité ?

Le manque d’accompagnement  financier dans la production ; l’accès difficile au foncier surtout pour les jeunes ; les débouchés parfois limités…

Quelles solutions pouvez-vous proposer pour alléger les difficultés des Micro, petites et moyennes entreprises agricoles au Bénin ?

La mise en place des coopératives agricoles pourrait considérablement alléger la tâche. Ne dit-on pas que l’union fait la force?

Quel a été l’impact de la Covid-19 sur vos activités ?

La crise de la covid-19 a énormément ralenti nos activités à l’extérieur comme à l’intérieur du pays. Nos formations en présentiel ont dû cesser, et nos prestations dans les pays voisins, se sont vues ajournées en raison de la fermeture des frontières.

De quoi vos partenaires et vous avez besoin pour relancer assez rapidement vos activités ?

Nous avons besoin d’un accompagnement et de partenaires financiers pour nous permettre de mieux redynamiser les différents secteurs où nous désirons opérer pour la création d’emplois et de valeurs ajoutées.

Avez-vous une préoccupation particulière

Un appel à la jeunesse d’ici et d’ailleurs. Je me permets  de dire qu’entreprendre sans passion n’est que ruine totale. Si vous désirez néanmoins emprunter la route de l’entrepreneuriat, ménagez donc vos montures !

Quel que soit le domaine que vous choisissez, votre compétence sera toujours la seule valeur qui vous démarquera. Investissez dans des formations de qualité, armez-vous ensuite de foi et de courage.

Interview réalisée par Nafiou OGOUCHOLA

127

Be the first to comment on "Agri-Evolution : des solutions pratiques en soutien à l’entrepreneuriat agricole en Afrique"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*