Catastrophes au Sahel : la CEDEAO signe un accord de quatre milliards FCFA avec le Pnud

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a signé la semaine dernière un accord avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour la mise en œuvre d’un projet de trois ans sur le renforcement des capacités des institutions régionales et nationales en charge de la réduction des risques de catastrophe au Sahel.

Intitulé « Renforcement des capacités de réduction des risques de catastrophe et d’adaptation à l’appui de la résilience dans la région du Sahel : promouvoir des solutions de développement durable tenant compte des risques », ce projet doté d’un budget de 7,5 millions de dollars américains soit 4,183 milliards FCFA est financé par la Suède et le Pnud. Il contribue à la stratégie de la CEDEAO visant à réduire la vulnérabilité au changement climatique et à renforcer la résilience des communautés, ainsi qu’à la mise en œuvre du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe dans la région.

Les activités du projet seront fondées sur des partenariats renforcés et une coordination multipartite entre les principales institutions régionales dont la commission de l’Union africaine (UA), la CEDEAO, la commission du bassin du lac Tchad, l’agence spécialisée AGRHYMET, les universités du réseau Peri Peri U, Onu Femmes et le Pnud.  De même, ces activités seront mises en œuvre par les gouvernements de sept pays à savoir, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Tchad.

Ce projet soutiendra des solutions de développement durable prenant en compte les multiples risques auxquels la région est exposée. Il se concentrera notamment sur plusieurs domaines dont les cadres réglementaires, politiques et budgétaires de la gouvernance des risques de catastrophe aux niveaux régional et national ; la collecte, l’analyse et l’usage d’informations sur les risques de catastrophe dans la prise de décision ; les processus de relèvement en tenant compte des risques sous-jacents de catastrophe et de changement climatique ; et la gestion des risques urbains.

Falco VIGNON

25

Be the first to comment on "Catastrophes au Sahel : la CEDEAO signe un accord de quatre milliards FCFA avec le Pnud"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*