orhoda.com, la boutique virtuelle des productions africaines lancée le 13 novembre au Bénin

De gauche à droite, Brice Fanou et Rubens Houinsavi

La société Houinsavi Ruben ( SHR) a fait le lancement  du site e-commerce ORHODA  des grossistes, le 14 novembre 2020 dans les locaux de l’UAC startup valley dans la commune d’Abomey-Calavi. C’était en présence de plusieurs responsables et chef d’entreprise des PMI/PME  à divers niveaux.

L’objectif principal de cette plateforme est de promouvoir la consommation locale, et de mettre en relation deux types de personnes à savoir, fournisseur et entreprise qui sur ce site,  n’échangera que des produits africains certifiés et de qualité assuré par L’ANM.

« L’Afrique, en plein du numérique, peine à se développer sur le plan commercial. On assiste à un quasi absence des produits locaux. Parmi ces producteurs, il n’y a que 10%  qui sont présents sur les réseaux sociaux. Quelles sont alors les raisons ? Mon équipe et moi avions mené nos enquêtes et avions constaté qu’il se pose un problème de visibilité. Résultat, ils s’en vont créer une boutique sur les plateformes telles que AMAZON, ALI BABA. Une autre difficulté observée est que nous peinons à encrer en nos habitude, la consommation locale. Donc l’Afrique souffre non seulement de nos habitudes de consommation des produits importés qui ne sont majoritairement pas de bonne qualité pour nous, donc d’une carence en consommation locale mais aussi, du manque de visibilité. » C’est  en ces termes que le directeur général, Houinsavi Ruben de la société (SHR) s’est renseigné sur l’historique de la création de cette plate- forme électronique ORHODA qu’il se donne la peine de la mettre au service des entreprises africaines et pour l’Afrique. Visiblement ces jeunes entendent défendre cette plate-forme jusqu’au TEF (Tony Elumelu Fondation) auquel ils ont été déjà sélectionné. A en croire le directeur général de la SHR, c’est un nouveau bébé né, qui  donnera plus de visibilité de vente en gros sur la plate-forme numérique aussi avantageux pour les producteurs et les consommateurs au Bénin et dans toute l’Afrique. Dans ses propos luminaires, le promoteur de l’ORHODA s’est attardé sur l’historique de SHR avant d’exhorter à la consommation.

Une vue partielle d’une photo de famille à la fin de la cérémonie de lancement, le vendredi 13 novembre 2020 à Abomey-Calavi au Bénin

Le Directeur de cabinet de la société SHR, Brice Fanou se réjouit de la présence des autorités à divers niveaux,  et autres acteurs infatigables de la  promotion du consommons local pour le développement et l’épanouissement du producteur à divers  degré de la production locale. «ORHODA, est une plate-forme électronique de distribution en gros des produits made in Africa, qui va impacter plus de 100 000 (cent mille) petites et moyennes entreprises/ industries dans toute l’Afrique et générer plusieurs emplois directs et indirects. » a expliqué Brice Fanou. Le lancement de cette plateforme électronique ORHODA a été déroulé sous l’autorité de Salamath Moustapha-Soulé, marraine de l’événement des produits made in Africa. Selon elle, cette plate-forme est une lice de distribution des produits locaux qui vise en quelques sortes à corriger la bonne. Elle demande à tous les grossistes d’utiliser le site ORHODA pour leur achat dans les supermarchés et autres. Pour finir, elle a invité les jeunes créateurs de cette plateforme à être solidaire pour bien accomplir cette mission noble de la vente en gros des produits locaux à travers le numérique. Le Directeur Générale de la société SHR promet qu’une tournée sera faite dans tous les départements pour faire connaitre le nouveau bébé électronique  ORHODA qui servira de la vente en gros des produits locaux  à tous les jeunes des différentes communes, passionnés du e-commerce, du dropshipping pour le développement du commerce au Bénin et en Afrique.

Hubert DOSSOU (L’économiste du Bénin)

76

Be the first to comment on "orhoda.com, la boutique virtuelle des productions africaines lancée le 13 novembre au Bénin"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*