DEVELOPPEMENT DURABLE

Définition des critères de la banque de développement de demain en Afrique de l’ouest en prélude au Sommet finance en commun

« Ce pré-sommet est un moment important pour nous. Il offre à la région ouest-africaine une tribune pour alimenter la réflexion autour d’un mouvement de « finance en commun » dont l’objectif majeur est d’embarquer tous les acteurs de la finance vers des investissements compatibles avec la lutte contre le dérèglement climatique, les inégalités et plus généralement les Objectifs de développement durable (ODD) », Remy Rioux.

Lire+

Michel Abdelouhab montre comment les PAS du FMI ont noyé les chances de développement de l’Afrique

Ainsi la part bilatérale des prêts est passée de 26 milliards de dollars en 1960 à 103 milliards de dollars en 1980. Dettes bancaires, prêts multilatéraux, prêts bilatéraux, la dette des pays en développement, soutenable en 1960 a été multipliée par 8 en 10 ans ; passant de 70 milliards de dollars en 1970 à 540 milliards en 1980, dans un contexte de baisse du cours des matières premières, diminuant de fait la capacité remboursement de ces pays.